LES VIGNES

Accueil / SIVOM / Les vignes

Présentation

LES VIGNES DU SIVOM

Le vignoble est situé sous la terrasse du Château de Saint-Germain-en-Laye. Elle est destinée à la production de pinot noir appelé « Vin des Grottes » et compte 2 000 pieds de vigne sur une superficie de 2000 m².

En 2018, le SIVOM s’essaye à la culture en biodynamie avec l’expertise d’un œnologue, consiste à redonner à la plante et au sol un équilibre, une résistance et une vitalité. Il faut dynamiser la plante et son environnement (terre et air) en projetant à très petites doses des préparations issues de produits naturels telle la bouillie bordelaise entre autres.

Les communes membres de Saint-Germain-en-Laye et du Pecq adhèrent à la section Vignes et participent à parts égales à son fonctionnement.

Les activités de la section Vignes du SIVOM sont principalement les suivantes :

  • Organisation de l’opération de promotion des vendanges avec la Fête des Vendanges.
  • Supervision de l’activité de l’œnologue et de l’entretien de la vigne par le service des espaces verts des deux communes adhérentes.
  • Commande des produits et outils nécessaires à l’entretien des vignes et du chai.

220 Litres
du vin des Grottes mis en bouteille en 2019

ACTU TRAVAUX

Les vignes du SIVOM (Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples) situées sous la terrasse du Château de Saint-Germain sont entretenues tout au long de l’année par les services des espaces verts de Saint-Germain-en-Laye et du Pecq (communes membres de la section vignes) et de la société Hédonia.20.

Le chemin devenu dangereux pour les agents d’entretien, il était nécessaire d’entreprendre des travaux de remises à niveau d’accès aux vignes. Ces derniers ont été réalisés le 13 février 2023.

  • Coût des travaux pour le syndicat intercommunal 65 000 € TTC.

Le fonctionnement

LA PRODUCTION DES VIGNES

La récolte de la production des vignes dépend d’une année sur l’autre du temps qu’il fait.

 

VIN DES GROTTES


En 2020

En 2020, les vignes sont touchées par le Mildiou*, champignon parasite spécifique de la vigne.

*Il se développe à la faveur des printemps pluvieux et doux. Contaminant les organes herbacés de la vigne, il peut entraîner d’importantes pertes de récoltes, ainsi que des problèmes de qualité des vins et d’affaiblissement des ceps.

Résultat sur la récolte : seulement 160 litres ont été mis en bouteille pour la cuvée du vin des Grottes.

 

En 2019
L’été 2019 a été très chaud sur l’ensemble du territoire français. À plusieurs reprises en l’espace de quelques semaines seulement, l’Hexagone a été touché par deux grosses vagues de chaleur, qui ont parfois atteint les 40 degrés localement.

  • Près de 60% des grappes ont séchées alors que le feuillage ne présente pas de maladie particulière.
  • Le dessèchement des grappes est plus prononcé du côté du soleil couchant où le rayonnement solaire sur la vigne de Saint-Germain-en Laye / Le Pecq est perpendiculaire aux rangs de vigne.
  • Les grappes situées sous le feuillage ont mieux résisté que celles exposées au soleil.
  • La parcelle côté Pavillon Henri IV a plus de grappes séchées que la parcelle opposée côté est.

Résultat sur la récolte : 220 litres ont été mis en bouteille pour la cuvée du vin des Grottes.

 

En 2018
Le climat change depuis de nombreuses décennies. En 2018, les températures plus chaudes ont été constatées et modifient en profondeur les arômes du vin, ces derniers devenant « plus acides, plus alcoolisés, avec plus de corps. En ce qui concerne les vins rouges par exemple, en raison des fruits plus noirs, les breuvages sont plus alcoolisés.

Résultat sur la récolte : 365 litres ont été mis en bouteille pour la cuvée du vin des Grottes.

 

VIN DU ROND-POINT DE FOURQUEUX

 

En 2019, le SIVOM se lance dans un nouveau projet : produire un vin pétillant rosé en méthode traditionnelle de 62 pieds de vignes plantés au cœur du rond-point Charles de Gaulle à Fourqueux.

Les récoltes : 103 litres en 2019 et 23 litres en 2020.

Pendant de nombreuses années, le SIVOM célébrait la fête des vendanges avec les enfants des écoles du Pecq et Saint-Germain-en-Laye.

Vue des vignes en bas de la terrasse du parc du Musée Archéologie Nationale.

ACTIFS AU QUOTIDIEN