LE SAVIEZ-VOUS ?

Publié le 18/08/2022

Que vous soyez un particulier ou un professionnel, le bâtiment dans lequel vous vivez ou travaillez possède des canalisations pour l’évacuation des eaux usées. Mais où vont-elles ?

Pour la région de Saint-Germain-en-Laye de la collecte au traitement, plusieurs acteurs publics interviennent.

 

La collecte, le transport et le traitement des eaux usées

 

L’acheminement des eaux usées respecte un processus de 3 étapes : la collecte, le transport et le traitement*.

*Le traitement ou l’épuration des eaux usées avant leur rejet est indispensable pour réduire les quantités de polluants qu’elles contiennent.

 

Première étape : la collecte 

Les communes ont pour mission la collecte des eaux usées sur leur territoire. Pour la région de Saint-Germain-en-Laye, elle est réalisée par les 8 communes-membres** du syndicat intercommunal pour l’assainissement (SIARSGL).

Cette étape consiste en l’évacuation des eaux usées des bâtiments par les canalisations en direction des réseaux d’égouts souterrains.

** L’Etang-la-Ville, Mareil-Marly, Marly-le-Roi, Le Port-Marly, la Commune nouvelle de Saint-Germain-en-Laye et en partie celles de Chambourcy (versant sud), Louveciennes (le Bas Prunay) et Le Pecq (rive gauche).

 

Deuxième étape : le transport

Après avoir récupéré toutes les eaux usées de ces communes-membres, le SIARSGL transporte la totalité des eaux récoltées vers le réseau du SIAAP.

 

Troisième étape : le traitement

Le Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP) a pour mission, entre autres, la dépollution des eaux usées. Son usine Seine Aval est basée à Achères.

Le SIAPP récupère les eaux usées collectées pour réaliser les 3 étapes de traitement :

Traitement physique ou prétraitement.
Il s’agit du dégrillage, dessablage et déshuilage qui vont permettre l’élimination des déchets, des sables et des graisses contenus dans les eaux usées.

Élimination des pollutions carbonées.
Le carbone, contenu principalement dans les matières organiques, est éliminé par la décantation primaire qui consiste à séparer l’eau des bactéries.

Traitement biologique.
C’est l’action de décomposition des déchets organiques par des micro-organismes pour nettoyer l’eau.

Une fois ces trois étapes réalisées les eaux traitées et épurées sont déversées dans la Seine.

 

Sources : Schéma directeur SIARSGL, site du SIAAP, site de la CASGBS.

À NOTER

Depuis le 1er janvier 2022, la CASGBS (Communauté d’Agglomération Saint-Germain Boucles de Seine) a récupéré la compétence assainissement des communes-membres et du  SIARSGL. Toutefois, le SIARSGL continue d’assurer le transport des eaux usées,  grâce à  la loi « Engagement et Proximité » qui donne la possibilité à la CASBGS de déléguer l’exercice des compétences aux communes et syndicats intercommunaux par le biais d’une convention.

 

Quelques chiffres 

Le réseau du SIARSGL s’étend sur environ 16.34 Km² soit 1 634 hectares.
La station Seine aval du SIAAP couvre un territoire de 1 800 km2, elle traite chaque jour près de 2,5 millions de m3 d’eaux usées par temps sec.

ACTIFS AU QUOTIDIEN
Fermeture exceptionnelle

L'Éco-fourrière des Quarantes Sous sera exceptionnellement fermée :

Lundi 15 août 2022 (jour férié).

Merci de votre compréhension.

Fermeture exceptionnelle

L'Éco fourrière des Quarantes Sous sera exceptionnellement fermée
le Mercredi 08/06/2022